Ma vie, mes oeuvres

Paris
Journaliste en herbe veut partager sa passion.

jeudi 9 octobre 2008


3,7 hectares entre Bastille et Reuilly concentrés sur et autour d'un ancien viaduc SNCF.

1979 : L'Atelier Parisien d'Urbanisme doit reconditionner la gare SNCF de la Bastille de venue inutile après la construction du RER A. Au lieu de démolir un ouvrage d'art et effacer les rares traces du passé industriel de la capitale, la Mairie de Paris décide au début des années 1980 de réaliser une promenade plantée de 4,5 km à l'emplacement de l'ancienne voie de chemin de fer Paris-Bastille / Varenne datant de la moitié du XIXè siècle.

Cette transformation s’inscrit dans le plan de réalisation de nouvelles constructions renplacant la gare désaffectée et permettre une recomposition de la place de la Bastille.
Destruction au bénéfice de nouveaux logements en inadéquation avec l’architecture du quartier ou utilisation de l’infrastructure afin de multiplier les lieux dédiés à l’art ?
Mais la politique de la Ville de Paris dans les années 80 est orientée vers un reconvertissement des quartiers popérisés de l’Est parisien et le quartier de la Bastille se veut plus moderne et écolo (contruction de la promenade plantée appelée aussi coulée verte, création de l’Opéra Bastille).
En 1990, la Ville de Paris confie à la Semaest la conduite de l'opération Promenade Plantée avec la réhabilitation du viaduc sur le thème des métiers d'art et l'aménagement de plusieurs îlots mitoyens avec avec logements, commerces et activités.
L’architecte Patrick Berger est chargé de la transformation et de la mise en valeurdu viaduc.
C’est en 1999 que s’ouvre les voûtes d'exposition en juin, aux 55 et 57 avenue Daumesnil.
Ces voûtes, d'une surfaces de 3000m2, sont destinées à recevoir des expositions temporaires pour le monde des métiers d'art et de la création.

2000 : Mars :
Ouverture de l'atelier relais au 91 de l'avenue Daumesnil, destiné à aider à la création d'entreprise par la mise à disposition d'un local, dans des conditions préférentielles.
Le deuxième semestre a vu l'achèvement du viaduc des Arts l'ouverture au public des quatre voûtes 1,3,5,7 avenue Daumesnil, du côté de l'Opéra de la Bastille.

l'opération :
- Opération phare ce projet ambitieux prouve la vitalité et la diversité des métiers d'art. Lieu de préservation de l'artisanat d'art, les 64 voûtes accueillent : des artisans du bois, du textile, du papier, des métaux, des lutiers,
- des institutions de promotion des métiers de la création d'art,
Dernière nouveauté du Viaduc, le lancement de la «Carte Privilège Viaduc des Arts» aura lieu courant septembre : comme son nom l’indique, elle vous permettra de bénéficier de nombreux privilèges tout au long de l’année !

Aucun commentaire: